Beaucoup de personnes s’inquiètent de la santé de leurs cultures de kombucha.

En général une souche de kombucha est très robuste et peut vivre très longtemps. Il est important pour cela de bien respecter les conditions pour la mise en culture. Il est cependant possible qu’une souche soit contaminée par de la moisissure ou des insectes.

 

L’apparence d’une souche peut différer un peu d’une culture à une autre. Certaines souches sont lisses, certaines ont des trous et d'autres sont difformes ou même en lambeaux.

Même une souche ayant la plus étrange des formes peut engendrer une savoureuse boisson et se reproduire.

Good_Scoby_-_Rosalyn_1                   Good_Scoby_-_Rosalyn_3          Good_Scoby_Bonni_2

 

Une souche de kombucha peut couler au fond du bocal pendant le processus de  fermentation ou bien flotter au milieu du bocal ou en rester en surface. Il peut y avoir apparition de fils (des fils de levure) qui pendent dans le liquide.

 Good_Scoby_Customer_6

 

Lorsqu’il y a formation d’une nouvelle souche (un bébé kombucha),  celle-ci se dilate pour remplir la surface du récipient de fermentation. Elle peut être lisse ou bosselée, et même avoir des tâches.

 

 

 Good_Scoby_Customer_2

 

Tout cela est donc normal et l’aspect de votre kombucha n’a pas d’importance tant qu’il n’y a pas de moisissures.

Une souche moisie ou morte est tout à fait reconnaissable.

Elle aura des tâches de couleur vert de gris. Ces tâches peuvent être partielles ou bien recouvrir toute la surface de la souche.

Ci-dessous voici quelques photos de souches avec moisissures

Moldy_Scoby_4         Moldy_Scoby_1

 

Une souche moisie est rarement récupérable. Il est préférable de ne plus s’en servir et de la jeter.